Georges Leygues (1ère partie) - commentaires